Accueil / FAQ

FAQ

  • Est-ce que les tubes KRAVEL répondent aux normes européennes ?
    Oui, tant que les normes tunisiennes sont inspirées des normes européennes.
  • Quel est l’avantage des tubes ICTA pour la protection de tubes sanitaires par rapport aux tubes ICO 3 ?
    Les tubes ICTA offre une plus grande résistance à l’écrasement que les tubes ICO 3 en PVC.
  • Comment identifier les circuits de distribution d’eau froide et ceux d’eau chaude ?
    Le repérage des circuits de distribution d’eau froide et d’eau chaude est possible grâce à l’utilisation de gaine ICTA de couleur bleue pour l’eau froide et de couleur rouge pour l’eau chaude.
  • Quel est l’intérêt de protéger des tubes sanitaires ?

    Outre la protection mécanique et chimique ainsi que l’isolation électrique et thermique, garantissant une durée de vie prolongée des tubes sanitaires, l’intérêt de la protection de ces tubes se manifeste également lors des réparations.


    En effet, en cas de fuites d’eau, la réparation ne requiert pas de démolition des cloisons, mais le simple remplacement du tube après avoir retiré la section défaillante, assurant ainsi un gain économique et une meilleure rentabilité.

  • Quel sont les caractéristiques techniques qui permettent de choisir un bon fourreau pour la protection des installations sanitaires et de plomberies ?

    Les caractéristiques techniques qui permettent d’évaluer un tube de protection des installations sanitaires et de plomberie sont :


    • la résistance à l’écrasement et aux chocs assurant une bonne protection mécanique,
    • l’inertie à laitance du béton, du plâtre ou tout autre matériau de construction,
    • la résistance à la chaleur et un coefficient de transmission de la chaleur aussi bas que possible permettant d’éliminer la condensation,
    • une bonne flexibilité alliée à une forte résistance à l’abrasion facilitant la mise en œuvre surtout au niveau des endroits les moins accessibles et évitant les pertes de charges,
    • une endurance à la température et à la pression garantissant un haut niveau de fiabilité et de sûreté (sécurité) ainsi qu’un usage prolongé.
  • Quel sont les caractéristiques techniques qui permettent de choisir un bon fourreau pour la protection des installations électriques ?

    Les caractéristiques techniques qui permettent d’évaluer une gaine de protection des installations électriques sont de trois types :


    • la résistance à la chaleur et la non propagation de flamme,
    • les propriétés mécaniques et notamment la résistance aux chocs et à l’écrasement,
    • les propriétés électriques et plus particulièrement la résistance d’isolement et la rigidité diélectrique.
  • Faut-il aiguiller les tubes ICTA KRAVEL avant le tirage des fils ou câbles ?
    Non. Les tubes ICTA sont équipés d’un tire-fil en acier inoxydable extrêmement résistant, permettant le tirage dès la fin de la phase de pose.
  • Les tubes ICTA KRAVEL® s’adaptent-ils à tous les types de terrain ?
    Les tubes ICTA KRAVEL résistent aux agressions physiques (travail, éboulis, secousses, affaissement…) et chimiques (acidité, salinité, humidité…) et peuvent être directement enterrés dans n’importe quel type de terrain.
  • Les tubes ICTA représentent-ils une véritable économie par rapport à l’utilisation de tubes lisses ?

    Les réductions de coûts sont très importantes tant au niveau de la pose en encastré ou apparent à l’intérieur des bâtiments, qu’au niveau de la mise en œuvre de câbles enterrés.


    En effet, La facilité d’installation des tubes ICTA due à l’extrême légèreté des couronnes de tubes ICTA, le rayon de courbure, l’élasticité, ainsi que le cintrage aisé, le tout alliée à une forte résistance à l’écrasement et aux chocs, sont autant d’atouts qui permettent des gains de temps sensibles au niveau de la mise en œuvre donc une meilleure rentabilité. Cette réduction des temps de pose peut atteindre les 30%.


    Ceci est aussi bien valable au niveau de l’insertion des tubes ICTA au niveau des tranchées, même dans les reliefs et sols difficiles, que lors de la pose dans les cloisons, sols ou plafonds.


    Les tubes ICTA permettent également de réaliser des économies au niveau du terrassement des tranchées qui ne doivent pas être aussi rigoureux que pour la pose de buses en PVC, beaucoup plus fragiles, qu’au niveau des reprises d’enduit qui se marie parfaitement aux structures en anneaux des tubes ICTA, ne nécessitant pas d’enduit grillagé au niveau des saignées, et évitant ainsi l’apparition ultérieure de fissures.

  • Quels sont les règles de pose pour les câbles enterrés ?

    La profondeur de pose s’étend à partir de la génératrice inférieure de la canalisation ; on respectera les conditions et règlements locaux en l’absence de considérations contraires, les profondeurs de pose sont de 0,70 mètre sous trottoir et de 1,00 mètre sous chaussée .


    La largeur de la fouille dépend de sa profondeur et de la nature du terrain. La tranchée doit permettre de disposer les canalisations avec 0,20 mètre d’intervalle minimal entre elles afin de limiter l’influence thermique d’un câble sur l’autre. Si la largeur de la canalisation ne l’autorise pas, prévoir une sur profondeur. Les fourreaux doivent être posés sur un fond de fouille dressé et nivelé pour permettre un raccordement correct avec les éléments.


    Après la pose du fourreau, il est recommandé de les recouvrir sur une hauteur de 0,20 mètre de terre ou de grave débarrassée des grosses pierres.


    Au dessus de chaque canalisation doit être posé un dispositif avertisseur, type grillage plastique. Ce dispositif avertisseur est placé à 0,20 mètre au dessus de la canalisation. Il doit être de la même de couleur que la canalisation (rouge pour les canalisations électriques).


    Un tri des matériaux est nécessaire avant le remblayage. Jusqu’au moins 0,10 mètre du dispositif avertisseur, on comble la tranchée avec les éléments les plus meubles des déblais. Les matériaux pierreux peuvent être répandus à la surface du remblai.


    Si le règlement de voirie ne l’impose pas autrement, on effectue le remblayage avec les matériaux issus de la tranchée, tassés par couches de 0,15 mètre et soigneusement damés de façon à donner au sous-sol une consistance équivalente à celle qu’il présentait avant la création de la tranchée.